Open post
RGPD GDPR protection des données DPO

GDPR’attitude

GDPR (ou RGPD pour les so’frenchie) Plus qu’une loi, une philosophie.

Les scandales éclatent au fur et à mesure que les mois passent depuis mai 2018. Depuis l’entrée en application du RGPD. Il est vrai que les GAFA sont dans la ligne de mire des autorités de contrôle. Mais pas que. Cependant, Google va en faire les frais. 50 000 000€ exactement. Ça fait beaucoup de zéros…En outre, cela peut aller jusqu’à 4% du CA mondial annuel.

Cependant Google n’est pas le premier et sûrement pas le dernier à devoir s’acquitter d’une douloureuse. Pour mémoire:

sanction CNIL GDPR

Rappelons en quelques mots les principes du RGPD:

  • Cadrer la collecte des données à caractère personnel (DCP),
  • Mettre en oeuvre des mesures pour protéger les DCP,
  • Rendre transparent l’usage les données,

Qui plus est, tout les citoyens Européens restent maître de leurs données qui les concerne. C’est simple pourtant?!

De toute évidence, le RGPD est une loi de bon sens, une logique. Finalement, se mettre à la place de la personne concernée, se poser les bonnes questions, voilà le principe fondamental.

« Jusqu’à présent, ça marchait bien comme ça. »

Oui. Néanmoins, la population est de plus en plus connectée et ne nous voilons pas la face, elle est connectée avec du vrai mais aussi du fake. Comment faire le tri dans tout ça…

Mai 2018. À partir de là, nos boîtes mails sonne 20 fois par jour (minimum). « Mise à jour de notre politique de confidentialité afin d’être en conformité au RGPD » bla bla bla.

Qui a lu tous les mails de A à Z ? 😒

Démarche inutile? Pas tant que ça. Un bon nombre de personnes, peut-être pas assez, se sont penchées sur le sujet. Car, oui, le RGPD concerne les entreprises, mais surtout TOUT les citoyens Européens.

Pour toutes ces raisons, une prise de conscience est entrain de naître. Les questions commencent à se poser. Que deviennent les données que nous transmettons?

Il faut souligner que le nombre de plaintes en 2018 auprès de la CNIL, démontre la prise de conscience des citoyens concernant leurs données.

1️⃣1️⃣0️⃣7️⃣7️⃣ en 2018 soit ↗️ +32,5%

#théoriesducomplot #profilage #manipulation #chaos

Pas de panique. Même si cela va prendre des années pour que les organismes deviennent compliant GDPR, une vraie dynamique se met en marche.

En réalité, promouvoir le « Privacy by design » est une nécessité. De ce fait, définir vos mesures de sécurité, identifier les risques en amont évitera fortement une sanction pécuniaire.

De toute évidence, le RGPD nous concerne tous. N’oublions pas que les chefs d’entreprise ont également des comptes (profils) sur différents sites internets. Comme nous tous, ces chefs n’aimeraient pas que leurs données se baladent sur la toile sans le savoir et ni pourquoi.

Les PME plus longues à s’y mettre. Pourquoi?

« Manque de moyens » vont-ils répondre.

Leur répondre que gagner et respecter la confiance de leurs clients, collaborateurs, fournisseurs, ça n’a pas de prix, ne suffira sûrement pas.

Toutefois, il existe des solutions. J’en suis convaincue.

« Un petit clique pour l’homme. Une grande protection pour l’humanité ».

Open post
Informatique BIG DATA 27000

La norme ISO/IEC 27000

La norme ISO/IEC 27000

La norme ISO/IEC 27000 faisant partie d’une famille de normes. Le but est d’appuyer les professionnels de l’informatique pour atteindre les objectifs…

L’informatique: Traitement automatique de l’information.

Un peu d’histoire…

Bien avant l’apparition des normes ISO/IEC 27000 dans le milieu de la sécurité de l’information, tout un développement technologique a vu le jour.

Nous avons tous déjà entendu parlé de système d’information, d’algorithmes, langage de programmation. Aussi, nous entendons de plus en plus parler d’intelligence artificielle (IA).

Nous avons également nos fondamentaux au sujet de Dennis Ritchie Continue reading « La norme ISO/IEC 27000 »

Scroll to top